Langue
Français
Recherche
Editeurs
Acces rapide
Accès rapide :
Newsletter
Inscrivez vous à notre newsletter.
Je m'abonne
Je me désabonne

Lectures, rencontres, débats...

 

Pour suivre l'actualité de la librairie, rejoignez-nous sur Facebook !



Mercredi 22 novembre 2017 à 19h
Rendez-vous bimestriel autour de la revue
en partenariat avec Livraisons - Des revues en Rhône-Alpes.

Revue Initiales consacrée à Maria Montessori

Paraissant deux fois par an, Initiales, est une revue produite et éditée par l'École nationale supérieure des beaux-arts (Ensba) de Lyon, et coproduite par la Fondation d'entreprise Ricard.

La revue esquisse les contours d'une galerie de « portraits en creux » en s'organisant autour de « figures-source », existantes ou fictives. Des figures d'artistes, philosophes, écrivains, architectes ou cinéastes dont le dénominateur commun est qu'elles ont « fait école » dans leur discipline et au-delà, dans les champs qu'elles ont investis ou traversés. L'œuvre, la pensée mais plus encore les méthodes déployées, les pistes explorées (et parfois avortées) ou les réseaux créés par cette figure de référence servent de sous-texte ou de script à chacune des livraisons.

Réunissant, à partir d'une même figure, une série de contributions centrifuges, Initiales met ainsi en jeu un usage de la source et une expérience du temps qui ne sont ni ceux de l'historien ni ceux du scientifique, mais qui sont à l'œuvre dans le travail de l'art et qui sont au cœur de la réflexion menée depuis 2004 par le groupe de recherche ACTH (Art contemporain et temps de l'histoire) de l'Ensba Lyon.

Revue de recherche et de création, Initiales fait le pari qu'une école d'art est aujourd'hui l'un des lieux les plus aptes à produire et organiser des formes et des pensées nouvelles, susceptibles de venir nourrir le débat et élargir le champ de l'art et de la pensée. Conçue et produite, tant du point de vue de ses contenus que d'un point de vue graphique, par et depuis l'Ensba, et faisant intervenir de nombreux contributeurs extérieurs, c'est une revue d'école, mais dans l'exacte mesure où l'école est un lieu de passage, de rencontre et de collaboration avec de multiples acteurs qui lui sont aussi extérieurs.

 



Mercredi 29 novembre 2017 à 19h
Marie-Françoise Balzan
viendra présenter sa traduction du roman
Le 28 octobre de Piero Chiara (éditions La Fosse aux ours).

Un 28 octobre, Peppino quitte les siens et sa ville natale de Luino, en Lombardie, pour prendre son premier emploi à la magistrature de Pontebba, à la frontière autrichienne. Il fait le bilan de sa jeunesse, de son apprentissage juridique et de sa vie sentimentale, marquée par sa rencontre avec Inès, la femme la plus belle et la plus convoitée de Luino.

 



Jeudi 30 novembre 2017 à 19h
Les membres de Panthère Première
viendront présenter le premier numéro de leur revue.

Panthère Première, c'est une nouvelle revue indépendante de critique sociale : une publication de cent pages, semestrielle, distribuée en librairies et dans les lieux amis (collectifs, militants, festivals...).

Panthère Première, c'est une revue d'enquêtes, de partage de réflexions, de récits qui explore les intersections entre sphères dites privées ou intimes (famille, enfance, souvenirs, habitat, corps, sexualité...) et phénomènes qui cherchent à faire système (État, industrie, travail, colonialisme, rapports de genre...) - partant du principe que les formes de domination et d'injustice se nourrissent, se pérennisent, se révèlent souvent dans ces plis.

Panthère Première, c'est une revue généraliste taillant la part belle à l'image, friande de formats courts, jouant avec les registres narratifs (bande-dessinée, témoignage, fiction...) et comportant un dossier thématique, différent à chaque numéro.

Panthère Première, c'est aussi un collectif d'édition exclusivement constitué de femmes investies dans des activités de recherche, d’écriture, de création, dont la plupart anime (ou a animé) d'autres médias indépendants (Revue Z,Jef Klak, CQFD, L'An 02, Art'Pi !, Article 11, Tada...).

Si le contenu de la revue est mixte (alimenté par des contributeurs et des contributrices), nous avons en revanche opté pour une non-mixité éditoriale. Ce choix nous semble favoriser l'invention de formes de travail et de coopération plus égalitaires, et d’une prise de décision plus horizontale amenant davantage de femmes et/ou de personnes minorisées à être publiées.

 



Samedi 2 décembre 2017 dans l'après-midi
Camille Renversade
viendra dédicacer la nouvelle édition de
Créatures fantastiques Deyrolle (éditions Plume de Carotte).

Vous voulez tout savoir sur le Yéti ? Les sirènes vous font fantasmer ? Le serpent de mer vous inquiète ? Le loup-garou titille votre curiosité ? Les dragons vous intriguent ? Les licornes vous font rêver ? Les centaures vous interrogent ? Alors plongez dans cet ouvrage qui va vous faire voyager dans l’univers de ce bestiaire fantastique, vous raconter leurs histoires incroyables... et vous faire rêver grâce aux magnifiques illustrations réalisées à la façon des célèbres planches Deyrolle. Vous pourrez, ainsi, y admirer l’animal dans son ensemble, mais également des détails intrigants comme le système de création du feu présent dans la gorge des dragons, ou la fameuse spirale de la corne de licorne qui tourne parfois à droite, parfois à gauche... Que vous soyez férus de « fantastique » ou simple amateur d’univers esthétique et poétique, ce livre est fait pour vous !

 



Rencontres précédentes 2017

2016                                       2012-2013-2014-2015                                   Expos passées

                                                                                                                              
                                                                                                                                                  
© Le Bal des Ardents - Tous droits réservés
Site réalisé avec PowerBoutique - solution pour créer un site web